Choix du harnais

Crée par Mathilde DE MUNTER, Team CSP, le 31.12.2014.
Pour toute suggestion ou apport de nouveaux cas : mdemunter@aol.com ou sur la page Facebook « Canicross / canimarche / caniVTT »

I : Points de pression à éviter :

En rouge les endroits qui doivent être dégagés, et donc sans aucune sangle dessus :

1 : Pointe de l’omoplate, doit pouvoir être libre lors de la remonté de la patte, si il y a une sangle dessus, cela applique une pression contraire, d’où l’apparition de certaines boiteries et pathologies de l’épaule

2 : Pointe de l’épaule, si elle est bloquée, le chien ne peut plus allongér autant que nécessaire (surtout au trot). Les pressions contraires sont néfastes comme pour le 1

3 : Arrière du coude : il ne faut pas de sangle trop proche car sinon pour éviter la gêne le chien écarte les coudes, l’allure n’est plus naturelle et des pathologies de l’épaule et du coude peuvent apparaitrent.

4 : Cage thoracique : si c’est comprimé le chien aura du mal à respirer.

5 : Pointe de la hanche : idem que pour la pointe de l’épaule

II : Démonstration :

Sans harnais Avec un harnais mal ajusté Avec un harnais bien ajusté
Epaule de profil
Epaule profil vu de dessus
Epaule vue de dessus
Poitrail

III : Harnais Norvégien ou Type K9 avec bande horizontale sur le poitrail

Ces harnais ne sont clairement pas faits pour la traction.

  • Toutes les zones de l’épaule sont couvertes.
  • Le chien est complètement entravé dans ses allures.
  • Lorsqu’il n’y a pas de traction, la bande de poitrail est libre et donc le mouvement fluide.

C’est pourquoi ces harnais sont à réserver pour la promenade

IV : Les harnais à encolure élastique :

Nouveau phénomène, ces harnais sont à bannir de la pratique des sports de trait. L’encolure élastique permet au harnais de descendre sur les épaules lors de la traction et vient donc entraver le chien. Le harnais se déforme plus ou moins en fonction de la force de traction du chien, mais dans tous les cas il doit être limité à un usage récréatif ou pour des chiens ne tirant absolument pas.

IV : Différents problèmes rencontrés :

Harnais trop grand : L’encolure de ce harnais est trop grande, la pointe de l’épaule est couverte.
Même chien avec un harnais à la bonne taille. L’omoplate est bien dégagé et la pointe de l’épaule est visible en avant du harnais.
Harnais trop grand : les pointes des omoplates sont couvertes
Harnais trop petit : les sangles passent sur les dernières cotes et quand le chien est en traction le harnais arrive au niveau des hanches.
Encolure trop large et sangle de poitrail pas adaptées : L’épaule est complètement bloquée par le harnais et en plus, entre les pattes la sangle est trop large, il y a de gros risques d’échauffements et de brûlures.
Harnais trop long : passage juste sur les hanches et il dépasse la longueur du dos du chien
Encolure trop large : les pointes des épaules sont couvertes.
Harnais non adapté à la traction : chien complètement entravé.

Crée par Mathilde DE MUNTER, Team CSP, le 31.12.2014.
Pour toute suggestion ou apport de nouveaux cas : mdemunter@aol.com